Demande de fin de la grève à l'université Laval

La situation de grève à l’université Laval a atteint un niveau incompréhensible dans une situation qui n’aurait jamais du être de cette ampleur. Cela empêche le bon travail des professeurs, chargés de cours et autres membres du personnel de pouvoir compléter les tâches qui leur sont mandatées. Cela empêche également la bonne réalisation de plusieurs cours, entache la qualité de l’enseignement dispensé par le corps professoral et cela entache également la qualité des connaissances que les étudiants auront en quittant leur formation, donc un corps professionnel moins qualifié. Cela veut aussi dire que la qualité des futurs employés sortant de l’université ne sera pas à la hauteur de la qualité de l’enseignement normalement présenté en classe. La réputation de l’université est donc aussi mise de l’avant sur le plan international comme lieu de connaissance de haut niveau.


Puisque nous payons pour des services qui ne sont nullement assuré dans la présente situation;

Puisque l'université a fait des économies subtentielles en salaire d'employés avec la grève;

Puisque la situation de grève affecte l'éducation et le bon déroulement de bon nombre d'étudiant;

Puisque la situation de grève affecte la qualité de l’enseignement dispensé aux étudiants;

Puisque le patronat de l’université Laval agit par orgueil et entêtement et que son comportement ne représente nullement les valeurs de l’université;

Puisque le patronat de l’université Laval dans son entêtement et son attitude envers la situation ne montre aucune maturité d’action et de réflexion;

Nous demandons au patronat de l’université Laval de finir avec cette situation et d’accepter les demandes minimales du syndicat qui permettra de mettre fin à cette grève et de retourner à la table des négociations.


Prendre note que le genre masculin a été utilisé afin d’alléger le texte.

Facebook