Il faut sauver le lac d'Argent

Informations aux résidents d’Eastman  

L’Association des résidents pour la protection de l’environnement du lac d’Argent (ARPELA) désire sensibiliser les citoyens d’Eastman à la situation très préoccupante de la qualité de l’environnement du lac d’Argent. Bien que le conseil municipal d’Eastman en soit conscient et se dit même préoccupé, nous déplorons les efforts insuffisants pour régler le problème. Il est bien connu et documenté que l’augmentation massive de sédiments au fond du lac entraîne le vieillissement prématuré de celui-ci.  

Depuis 2008, le lac subit un important apport de sédiments, en raison d’interventions humaines, principalement sur les versants du Mont Orford. Le tout a commencé par l’enlèvement d’une digue de castors, la déviation d’une branche de ruisseau et la destruction d’une autre digue. Ces événements ont amené un déversement massif de sédiments, qui se sont accumulés à l’embouchure du ruisseau Bonnallie. Bien que ces interventions aient été illégales, rien n’a été fait pour corriger la situation et, au besoin, imposer des sanctions. Dans les faits, le lac se remplit.  

L’accumulation de sédiments dans le lac amène la prolifération des herbiers aquatiques propices à la croissance des cyanobactéries (algues bleues). Vous avez certainement observé cette augmentation année après année des algues dans l’eau et des plantes aquatiques au pourtour du lac et sûrement souhaité, comme toute la population d’Eastman, pouvoir continuer à pratiquer la baignade au cours des prochaines décennies. C’EST POURQUOI IL FAUT AGIR!  

Une vaste étude, réalisée en 2013, et financée conjointement par l’ARPELA et la municipalité, a confirmé la problématique du ruisseau Bonnallie et démonté les actions les mieux adaptées. La solution à  privilégier est la construction d’une digue de rétention en terre, construite au pied du Mont-Orford. Cette digue à même un étang déjà existant permettrait de capter les sédiments avant qu’ils ne se déversent dans le lac.  

Les trois propriétaires dont une partie des terrains serait affectée par l’étang ainsi construit s’opposent à la construction de la digue selon les plans initiaux et la municipalité refuse d’agir auprès d’eux. C’est pourtant le devoir de la municipalité de prendre action.   Cette pétition est un moyen de faire pression sur les élus pour qu’ils passent à l’action sans délai et prennent les mesures requises pour que soit mise en œuvre la construction de la digue et de l’étang de sédimentation.  

En signant cette pétition, vous donnez votre appui à l’ARPELA et vous protégez le lac d’Argent.

Svp, signez la pétition d’ici au 26 septembre 2016.  

Pour en savoir plus sur la problématique du lac d’Argent, consultez le site www.arpela.ca

 


Michele Desrochers    Contact the author of the petition

Facebook